DESIGNER DES ILLUSTRATIONS DE FLACONS HAUTE
Arturo Elena
Arturo Elena
designer des illustrations

Arturo Elena designer des illustrations Arturo Elena est né en 1958 à Teruel (Espagne). Passionné de dessin depuis son enfance, il dessinait les héros des dessins animés de Walt Disney. Ses parents n’accordant pas d’importance a sa passion, Arturo a du poursuivre sans formation spécialisée.

En débutant en tant que jeune artiste autodidacte, il a été difficile pour lui de trouver ses premiers clients. C’est dans l’industrie de la mode qu’il fait ses premiers pas - plusieurs marques ont décelé son potentiel et ont commencé à travailler avec ce jeune artiste talentueux. Arturo a commencé sa carrière dans les années 80, ses plus grandes commandes en cette période étaient des élaborations des collections pour les marques Bambu et Daniel G.

Dans les années suivantes l'intérêt pour ses œuvres d’art augmente de plus en plus. Arturo passe de nouveaux contrats avec les designers, et ses illustrations sont publiées dans plusieurs magazines de mode: Cosmopolitan, Telva, Elle, Mujer Hoy, Yo Dona, Maxima (Portugal), Angelines (France), Snitt (Norvege). A ce jour, Arturo a travaillé pour des marques connues, comme : Loewe, Chanel, Roberto Verino, Lemoniez, L’Oreal Paris et Custo Barcelona.

Arturo Elena parle de ses sources d'inspiration : "La photographie est la principale source de mon inspiration. J'étudie spécialement les photos de mode pour reconstituer des textures réalistes, des ombres, de la lumière et des mouvements dans mes illustrations. En plus, je dois dire qu'au début de ma carrière j’étais fortement influencé par les artistes connus dans la mode tels René Gruau et Stefano Canulli".

Arturo Elena n’est pas un adepte du réalisme classique. Dans ses illustrations les jeunes filles deviennent plus gracieuses, raffinées et élégantes avec des proportions allongées. Arturo a crée des silhouettes fines et longilignes rendant ses illustrations terriblement attrayantes. L’artiste porte beaucoup d'attention aux détails, dans ses illustrations on peut voir les plus petits détails de factures réalistes, et ce » coup d'éclat de la peau »……